20 octobre 2017

Offrez un Noël magique aux enfants malades

Un Noël avec les enfants de Sourire à la vie


IPconnect a décidé de renouveler son soutien à l’association Sourire à la vie qui accompagne les enfants malades du cancer. Une opération qui durera du 1er novembre au 31 décembre.

 


Logo Sourire à la Vie

Notre nouvelle participation à la vie de l’association

Les fêtes de fin d’année approchent et nous souhaitons offrir aux enfants de l’association le Noël le plus merveilleux possible.

Ces 2 prochains mois, nous reverserons avec votre accord 1.5% du montant de vos commandes sous forme de don à l’association pour financer de beaux cadeaux de Noël aux enfants.

Pour participer, il vous suffira de cocher la case Je participe sur votre prochain devis.


Noël Sourire à la Vie

Le Noël des enfants

Sourire à la vie organise chaque année les festivités de Noël pour les 150 enfants suivis par l’association, à l’hôpital comme au Phare des Sourires.

À l’hôpital

Durant toute la semaine de Noel, les intervenants de Sourire à la vie décorent le service pédiatrique et organisent des animations riches en couleurs, en fonction des possibilités de chacun.

Ateliers créatifs, musique, sport et activités manuelles offrent des moments magiques de partage, de rires et d’évasion.

Noel c’est aussi de beaux cadeaux : il y en a un déposé pour chaque enfant sous l’arbre de Noël installé à l’hôpital. Le père Noël de l’association livre également dans les chambres.


Au Phare des Sourires

La journée de Noël démarre avec l’organisation d’un grand jeu et se clôture avec un goûter rassemblant tous les enfants. Des cadeaux les attendent au pied du sapin pour un moment garanti de convivialité et d’émotion.


L’association Sourire à la vie

Fondée en 2006 à Marseille par Frédéric Sotteau et parrainée par le Grand Corps Malade, l’association Sourire à la vie aide les enfants malades à maintenir un certain équilibre dans leur vie. L’organisation et l’animation de temps forts tels que voyages, spectacles et activités sportives leur permettent de s’évader le plus possible de leur chambre d’hôpital.

NOUS CONTACTER POUR EN SAVOIR +